• Des abeilles pour écrire

    Mercredi prochain le musée archéologique de Martizay vous invite à apprendre à écrire, comme les gallo-romains, sur des tablettes de cire.

    Le miel n’est en effet pas le seul produit de la ruche utilisé par l‘homme depuis la nuit des temps. L’abeille lui fournit aussi la cire, servant à différents usages (éclairer, étanchéifier, etc.) et aussi à écrire, grâce à des tablettes recouvertes de cire, effaçables et réutilisables, comme l’illustre cette jeune femme de Pompéi.

    pompei-fresque-femme-tablette-cire.jpg

    Liant exploitation d’aujourd’hui et utilisation passée, Stéphanie Lascourrèges, animatrice – archéologue du musée, vous convie dans un premier temps à une rencontre avec Didier Toulant, apiculteur à Martizay aux ruchers de la Brenne, puis au musée, à une séance d’écriture.

    Rendez-vous le mercredi 22 juin à 15h au musée de Martizay. Le déplacement vers les ruchers de la Brenne, à quelques kilomètres, sera organisé sur place en co-voiturage.

    Attention : le nombre de participants est limité à 15, téléphonez pour réserver au 02 54 38 94 50 ou par mail.

    « Le cosmonaute est ... une apicultrice !Mézières-en-Brenne, il y a un siècle »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :