• Des tuiles et des traces

    L’écomusée de la Brenne, au château Naillac, au Blanc, rouvre ses portes, après sa fermeture annuelle du mois de janvier, le mercredi 1er février.
    Comme tous les ans, il vous propose, dans la salle d’accueil, une petite présentation de pièces de ses collections qui ne sont pas toujours visibles.
    Cette année ce sont des tuiles portant des traces… empreintes d’animaux laissées en passant sur les tuiles séchant à plat sur le sol par les poules, les chèvres, les chiens ou les chats… Mais aussi traces des tuiliers qui ont dessiné ou écrit sur ces tablettes d’argile que sont les tuiles avant séchage.
    A leur côté, la maquette d’une tuilerie du 19e siècle réalisée par Benoît Huyghe lors de l’exposition "Terre et Feu" en 2000.

    trace-fer.jpgjean-celerier-1895.jpg
    Cette « micro-expo » sera présentée jusqu’au mois de juin, époque à laquelle sera mise en place notre exposition temporaire 2012 : «Trognes, têtards et têteaux».

    « René Mialon à Mézières-en-BrenneLe Berry médiéval à Mézières-en-Brenne »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :